C'est quoi cette histoire de grêve?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par Baptiste le Mer 14 Nov - 12:49

Je vois que tout le monde est là en pleine matinée et Johan parle de grève. C'est quoi cette histoire? Pensez à quelqu'un qui est loin de France...

_________________
"With two thousands years of examples behind us, we have no excuses when fighting, for not fighting well."
T.E. Lawrence.

R.A.B.
avatar
Baptiste

Messages : 362
Date d'inscription : 05/10/2007
Age : 33
Localisation : St-Trop, sur la plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par Matos le Mer 14 Nov - 12:52

greve des transports !

_________________

avatar
Matos

Messages : 283
Date d'inscription : 05/10/2007
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par Pierre le Mer 14 Nov - 16:56

Grève SNCF/RATP contre le passage à 40 annuités sans véritables négociations préalable.
Grève des facultés contre la loi LRU (désengagement de l'état du capital des facs)

_________________
avatar
Pierre
Admin

Messages : 493
Date d'inscription : 05/10/2007
Age : 32
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur http://tagada.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par cindy le Mer 14 Nov - 20:22

A la rochelle il n’y avait la grève des bus .
avatar
cindy

Messages : 75
Date d'inscription : 11/10/2007
Age : 34
Localisation : LA ROCHELLE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par Baptiste le Mer 14 Nov - 21:05

Merci des renseignements!

J'adore l'état d'esprit "je suis pas content alors je fais chier tout le monde". J'imagine bien si tout le monde faisait ça. Du genre:
"-Au secours, ma maison brûle!
- Désolé madame, les pompiers sont en grève aujourd'hui. Rappelez demain."
Ou encore:
"-C'est la guerre: des Français sont agressés au Boukhistan et il y a un véritable génocide!
-Désolé monsieur le Président, l'armée est en grève cette semaine pour protester contre l'augmentation du prix des balles sans négociation préalable. Rappelez mardi en huit!"

Enfin, ce que j'en dis...

_________________
"With two thousands years of examples behind us, we have no excuses when fighting, for not fighting well."
T.E. Lawrence.

R.A.B.
avatar
Baptiste

Messages : 362
Date d'inscription : 05/10/2007
Age : 33
Localisation : St-Trop, sur la plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par tote le Mer 14 Nov - 21:21

sans révolution d'un coté ou de l'autre rien ne bougerai!!!
avatar
tote

Messages : 364
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 35
Localisation : party ce faire foutre!!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par Baptiste le Mer 14 Nov - 21:45

Argument classique: si on ne fait rien, rien ne bouge!Exclamation

Mais c'est justement parce que les gens ont commencé à exprimer leurs revendications un peu trop agressivement que l'on en est réduit à cela. C'est comme dans une discussion, c'est parce que certains ont commencé à élever la voix qu'il faut finalement crier pour se faire entendre, et ça ne justifie pas, même a posteriori, d'avoir commencé à élever la voix. Dans une discussion, on s'arrête quand on a plus de voix, là on ne sait pas quand ça va s'arrêter...Question Mad

Et puis je me méfie toujours des révolutions, d'où qu'elles viennent; elles enclenchent un mécanisme qui n'est pas controlable. Un exemple que m'avait rappelé mon prof d'histoire en terminale (il était bon le bougre):en 68, au début les gens criaient: "allez les jeunes, vous laissez pas faire, on est avec vous". Quelques semaines plus tard c'était "dites monsieur l'agent vous pourriez aller frapper ces ptits cons qui brûlent ma voiture?". Verdict connu: aux élections législatives de juin, raz-de-marée de la droite, laminage de la gauche, les communistes passent de 73 à 10 députés, etc.
Aux présidentielles de l'année suivante, le socialiste (Deferre) fait 5% des voix, et le second tour se passe entre deux types de droite. Et oui, les gens ont pris peur, et ont voté pour l'ordre. En 2002, même éléments: après avoir parlé er reparlé d'insécurité, dit qu'il fallait que ça change, les voix traditionnellement socialistes se sont déportées à l'extrème-gauche, et la suite est connu.
A qui profite le crime? En tout cas rarement à ceux qui déclenchent le chaos.
bom

Et puis,il faut être un peu logique. Si on se dit démocrate, il faut respecter les décisions démocratiques. Un président et un parlement élus par une majorité est, selon le modèle démocratique, la représentation de la nation, du peuple. Quelques milliers de manifestants ne sont que quelques milliers de manifestants, ils ne représentent rien. Donc la défense des intérêts nationaux et populaires est nécessairement du côté du pouvoir établi, s'il est élu (ou alors il faut remettre en cause le modèle démocratique).
Moralité: on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.Crying or Very sad

_________________
"With two thousands years of examples behind us, we have no excuses when fighting, for not fighting well."
T.E. Lawrence.

R.A.B.
avatar
Baptiste

Messages : 362
Date d'inscription : 05/10/2007
Age : 33
Localisation : St-Trop, sur la plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par tote le Mer 14 Nov - 21:53

moi j'ai parlé de grève???
avatar
tote

Messages : 364
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 35
Localisation : party ce faire foutre!!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par Baptiste le Mer 14 Nov - 22:03

tote a écrit:sans révolution d'un coté ou de l'autre rien ne bougerai!!!

Wink

_________________
"With two thousands years of examples behind us, we have no excuses when fighting, for not fighting well."
T.E. Lawrence.

R.A.B.
avatar
Baptiste

Messages : 362
Date d'inscription : 05/10/2007
Age : 33
Localisation : St-Trop, sur la plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par GM le Mer 14 Nov - 22:47

Les jeunes et les autres qui font grêvent expriment un certain malaise, ce qui est normal.
Pour le travail c'est très dur d'en trouver un.
IL y a un éclatement des unités familiales,
le cout de la vie augmente énormément,
Par exemple un couple avec 2 salaires de smics, pour se loger décemment ac des enfants doivent se loger au moins à 40km de la rochelle.
Des exemples il y en a des tas...

GM

Messages : 62
Date d'inscription : 23/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par Pierre le Mer 14 Nov - 22:59

Mais c'est justement parce que les gens ont
commencé à exprimer leurs revendications un peu trop agressivement que
l'on en est réduit à cela. C'est comme dans une discussion, c'est parce
que certains ont commencé à élever la voix qu'il faut finalement crier
pour se faire entendre, et ça ne justifie pas, même a posteriori,
d'avoir commencé à élever la voix. Dans une discussion, on s'arrête
quand on a plus de voix, là on ne sait pas quand ça va s'arrêter...

hu hu... je n'irais pas dans ton sens sur ce point. La réforme concernant les fac est passé en catimini cet été, à peine négocier par l'UNEF. La mobilisation des fac est montée crescendo depuis un mois et les blocages sont juste révélateurs des tensions entre un mouvement que tout le monde comprends et la peur d'un retour d'une grève type CPE. L'immense majorité des étudiants (voires des personnels) reste opposé à la LRU. L'aggressivité est d'abord arrivé du coté des anti-blocage, peur de manquer trop de cours etc., largement suivi par les présidences et les forces de l'ordre. Cf. les images de la fac de Nanterre.

Le gros problème de la fac, c'est que sans blocage, on ne peut se mobiliser car on ne peut louper tant de cours (absentéïsme surveiller, je ne parle pas du fond des cours).

Donc pour le moment, les médias font leur beurre sur les affrontement autour du blocage mais oublie le contenu de la LRU et l'opposition à celle-çi.

_________________
avatar
Pierre
Admin

Messages : 493
Date d'inscription : 05/10/2007
Age : 32
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur http://tagada.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par tote le Mer 14 Nov - 23:34

lol baptiste!!! sa c pas vu!!!
avatar
tote

Messages : 364
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 35
Localisation : party ce faire foutre!!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par Baptiste le Mer 14 Nov - 23:40

Gaby, tu peux avoir mille fois raison, ça ne change rien. Je n'ai rien dit sur le fond, je critique simplement la forme. Quand Machiavel écrit "la fin justifie les moyens", il ne dit pas que l'on peut faire n'importe quoi au nom d'un objectif louable! Il signifie juste que le but (louable ou pas d'ailleurs) doit être atteint à n'importe quel prix. Le mieux est de l'atteindre avec des moyens satisfaisants, au pire avec des moyens extrèmes. Mais s'il n'est pas atteint, on est coupable d'avoir utilisé pour rien des moyens extrèmes (exemple de la torture en Algérie, elle aurait été excellente si elle avait permis d'atteindre le but. Mais la guerre fut perdue, donc le fait d'utiliser la torture était a posteriori criminel, puisque des gens ont souffert pour rien.
Or les mouvements de blocage sont historiquement très souvent voués à l'échec (au mieux ils maintiennent un temps le statu quo). Conclusion: on est coupable d'emmerder le monde avec ces méthodes puiqu'elle ne sont pas efficaces. Imagine que tu dois gravir une montagne. Même si le sommet est metveilleux, ça ne sert à rien de le contempler si tu n'as aucune chance de l'atteindre (par exemple si tu es seul, sans équipement, et que la montagne fait 3000 mètres). Toi, tu réponds à la question: mon but est-il louable? Or la question que je posais était: peut-on atteindre ce but? La réponse la plus affirmative possible à la première question est inutile du moment que la seconde n'a pas eu sa réponse positive.Crying or Very sad

Pierre, je faisais référence à la grève des transports. Les facs, même bloquées, pour autant que ce ne soit pas la rue qui est bloquée, et s'il n'y a pas de dégradation, à la limite on s'en fout: ça ne gêne que les étudiants. S'ils veulent arrêter de bosser pour revendiquer, c'est leur droit et leur problème. Ca ne peut être un inconvénient que si certains ont envie de travailler et en sont empêchés (je ne dis pas que c'est actuellement le cas, je ne suis pas en France, mais c'était le cas pour le CPE). A la limite on pourrait dire que l'Etat dépense de l'argent en vain pour les instruire, mais bon, ce sont les futurs cadres de la nation, ils sont responsables, ce sont eux qui en paieront le prix un jour. C'est leur choix, et même si je pense qu'il est mauvais, ils sont libres de le suivre et je n'ai rien à dire là-dessus. Je m'insurge surtout contre le manque de logique (le beurre et l'argent du beurre). Exemple: on ne peut pas dire que l'Etat ne s'occupe pas de l'éducation et de la recherche si, en tant qu'étudiant, on a fait le choix dans sa jeunesse de se mettre en grève systématiquement. On ne peut pas non plus râler contre le Parlement qui ne fait pas son boulot, qui laisse traîner les textes durant des années, si on descent dans la rue dès qu'une loi ne nous plaît pas. etc. etc.pale

Pour résumé, on peut hurler, tant qu'on laisse les gens libres de quitter la conversation ci-dessus évoquée (ce qui n'est pas le cas si les transports sont en grève et que les gens habitent loin)Wink

_________________
"With two thousands years of examples behind us, we have no excuses when fighting, for not fighting well."
T.E. Lawrence.

R.A.B.
avatar
Baptiste

Messages : 362
Date d'inscription : 05/10/2007
Age : 33
Localisation : St-Trop, sur la plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par Matos le Jeu 15 Nov - 11:41

Mais sans être en france, baptiste a toujours une avis critique sur la situation.
J'applaudit, les arguments de baptiste, au moins, une personne qui argumente ces idées ! cheers


Après, il est vrai que la grêve est un moyen d'exprimer son mécontentement.
Il est peu judicieux, mais c'est le seul.
Donc il est difficile de le critiquer tant qu'il n'y aura pas d'autres.

_________________

avatar
Matos

Messages : 283
Date d'inscription : 05/10/2007
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par Baptiste le Jeu 15 Nov - 11:53

Merci, je suis flatté, me fai troppo onore!Embarassed

Pour le "seul moyen" je vais pas reprendre mes arguments, je te fais la même réponse qu'à Gaby.
Bonne grève pour les concernés!

_________________
"With two thousands years of examples behind us, we have no excuses when fighting, for not fighting well."
T.E. Lawrence.

R.A.B.
avatar
Baptiste

Messages : 362
Date d'inscription : 05/10/2007
Age : 33
Localisation : St-Trop, sur la plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par Matos le Jeu 15 Nov - 11:58

C'est vrau quoi, ca coute quoi de donner d'argumenter ses idées ?
Il y a en a marre des personnes qui se plaignent sans vraiment dire pourquoi.

_________________

avatar
Matos

Messages : 283
Date d'inscription : 05/10/2007
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par tote le Ven 16 Nov - 22:35

oui moi aussi j'en ai mare...

_________________
"il y a des jours comme ça... et le pire c'est qu'il y a des jours tous les jours"
avatar
tote

Messages : 364
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 35
Localisation : party ce faire foutre!!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par Baptiste le Jeu 24 Jan - 20:19

Paraît que vous avez remis ça?
Faudrait pt'ête penser à bosser un peu, non? Rolling Eyes

_________________
"With two thousands years of examples behind us, we have no excuses when fighting, for not fighting well."
T.E. Lawrence.

R.A.B.
avatar
Baptiste

Messages : 362
Date d'inscription : 05/10/2007
Age : 33
Localisation : St-Trop, sur la plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par ced le Jeu 24 Jan - 23:43

Pour moi c'était pas grève, c'était journée dure et chiante et les pompiers des vosges non plus ne faisaient pas grêve. C'est scandaleux de faire grêve, ça devrait être interdit...
avatar
ced

Messages : 20
Date d'inscription : 17/11/2007
Age : 33
Localisation : aytré

Voir le profil de l'utilisateur http://cedlebibou.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par cindy le Ven 25 Jan - 1:22

Nous on a pas fait grève!
avatar
cindy

Messages : 75
Date d'inscription : 11/10/2007
Age : 34
Localisation : LA ROCHELLE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi cette histoire de grêve?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum